twitterlogo_1x

Twitter propose un bouton permettant d’envoyer des messages privés depuis un site web

Sociaux

Twitter permet désormais d’envoyer un message privé directement depuis un site web. Une nouveauté qui illustre la volonté d’attirer les entreprises, en favorisant les discussions directes avec leurs clients.

Twitter a annoncé hier l’arrivée d’une nouvelle fonction, un bouton d’envoi de message privé intégrable aux sites web. Elle est accessible via la page Publish du réseau social. Elle permet déjà d’intégrer des messages, des hashtags ou des boutons pour partager un contenu ou lancer une discussion publique. Les messages privés manquaient donc à l’appel, un oubli désormais réparé.

La discussion privée pour attirer les annonceurs

À noter qu’il est possible de récupérer uniquement le lien qui déclenche une discussion, sans pistage. Dans le code généré par Twitter, il est ainsi possible de ne conserver que :

https://twitter.com/messages/compose?recipient_id=xxx

Il faudra remplacer « xxx » par l’identifiant de l’utilisateur à contacter (sous forme de nombre). Pour cela, vous pouvez soit passer par un service comme MyTwitterID qui permet de l’obtenir à partir d’un pseudo, soit en regardant le code source de Twitter en étant connecté avec le compte en question bien évidemment. Il faudra alors chercher le nombre associé à data-user-id.

Une fois le lien ouvert, une fenêtre de discussion privée s’ouvre sur le site Twitter. La fonction devrait surtout intéresser les entreprises, que Twitter peine à attirer à lui. Si de nombreux services après-vente sont déjà présents sur le réseau social, les sociétés semblent peu enclines à investir dans la relation client au-delà. Comme le note TechCrunch, cette fonction arrive au moment où Facebook pousse les entreprises à discuter avec ses utilisateurs via Messenger. Il multiplie notamment les points d’entrée vers sa messagerie instannée, notamment sur les Pages des marques, pour encourager la discussion privée.

Twitter, entre pertes et polémiques

Dans ses derniers résultats trimestriels, Twitter admet sa difficulté à attirer les annonceurs, dans un environnement de plus en plus saturé de réseaux sociaux.  Sur le deuxième trimestre, Twitter a ainsi perdu 107 millions de dollars, malgré un chiffre d’affaires en forte hausse. L’une des raisons : un nombre d’utilisateurs stagnant, alors que la concurrence affiche des progressions folles.

Pour se relancer, l’entreprise compte miser sur la vidéo et de meilleurs outils publicitaires. Le réseau social doit aussi soigner son image, largement entâchée d’affaires de harcèlement et la multiplication de comptes liés au terrorisme. Il a d’ailelurs récemment mis en place un filtre de qualité, supprimé en masse des comptes liés au terrorisme et généralisé la certification des officiels.

(source Guénaël Pépin )